EN | FR

La carence en fer

Le fer est l'un des sels minéraux essentiels au bon fonctionnement de l'organisme.

Le fer joue un rôle essentiel dans notre organisme. Il contribue au transport de l'oxygène par l'hémoglobine et intervient dans les mécanismes liés aux neuro-transmetteurs. C'est ce qui explique qu'un manque de fer entraîne des difficultés de concentration et d'attention et des problèmes en matière de mémoire et d'apprentissage oral.

symptome-carence-fer-3.jpgMais cette carence n'affecte pas que les fonctions cognitives elle entraîne aussi une grande fatigue, un manque d'énergie et une diminution de la force musculaire. Elle peut aussi provoquer la chute des cheveux ou leur fragilité (cheveux cassants), augmenter les troubles émotionnels et aggraver les dépressions, surtout chez les femmes qui viennent d'accoucher. Chez les enfants et les adolescents, le manque de fer peut compromettre leur croissance.

Le fer est présent en très petite quantité dans l'organisme. Une partie de ce fer est éliminée chaque jour. Pour maintenir une quantité suffisante de fer, il faut remplacer les pertes par des apports alimentaires. Si les apports sont insuffisants par rapport aux pertes, il s'installe un déséquilibre avec une carence en fer qui a des conséquences sur la santé.

Indépendamment de l'anémie proprement dite, la carence en fer est une condition très courante et peu diagnostiquée. En France, elle touche 25% de la population féminine.

Les causes

L'âge, la grossesse, l'activité sportive intense, un événement stressant, sont autant de périodes dans la vie qui sollicitent notre organisme. Les besoins en vitamines, minéraux et autres nutriments essentiels à notre bien-être et au maintien de notre santé sont alors plus importants. 

Des pertes sanguines

Chez l’adulte, l'anémie est le plus souvent causée par :

Des pertes sanguines invisibles (90 % des cas) d’origine soit gastro-intestinale (saignements faibles mais prolongés, avec parfois une coloration noire ou la présence de sang dans les selles), soit gynécologique (petits saignements répétés), ou encore liées à une prise médicamenteuse ;

  • Des pertes sanguines visibles (par exemple, règles très abondantes et/ou longues).
  • Un apport insuffisant de fer dans l'alimentation

L’anémie peut aussi être due à un apport insuffisant de fer dans l’alimentation, par rapport aux besoins du corps. Ceux-ci sont particulièrement importants pour deux catégories de population :

Chez les femmes enceintes, leurs besoins en fer augmentent considérablement avec la croissance du fœtus et du placenta, et l’augmentation importante du volume sanguin. Elles sont particulièrement touchées par les carences, surtout en fin de grossesse.

Par ailleurs, une insuffisance de fer liée à l’alimentation peut aussi apparaître en cas de régime végétarien ou végétalien strict.


Les conséquences

Les symptômes

symptome-carence-fer.jpg

Fatigue 
Perte de concentration
Migraine
Perte d'appétit
Nervosité
Essoufflement
Immunodépression