EN | FR

L’absorption du fer 

ABSORPTION DU FER.pngLa fenêtre d’absorption du fer se situe au niveau de l’intestin grêle. L’absorption du fer est effectuée par les villosités intestinales du duodénum et du jéjunum proximal.

Dans la mesure où la majorité du fer présent dans le lumen intestinal est sous une forme oxydée (Fe 3+), une première étape de transformation chimique appelée réduction est réalisée par voie enzymatique (DcytB). Puis, le fer sous sa forme réduite (Fe 2+) peut traverser la membrane grâce à des transporteurs membranaires spécifiques (DMT1).

La mise à disposition d’un fer directement sous sa forme réduite (Fe 2+) offre l’immense avantage de favoriser grandement l’efficacité de l’absorption du fer.

 

intestinal villus.jpg
La forme oxydée (Fe 3+) présente encore de nombreux désavantages tels que la précipitation avec des molécules tels que les phytates ou les tannins minimisant encore son absorption.

Il est reconnu que l’absorption du fer sous sa forme réduite est environ dix fois mieux assimilée que la forme oxydée.