EN | FR

Les Sportifs

sportif-carence-fer.pngChez le sportif, l’oxygénation des cellules est primordiale et le fer permet au sang de véhiculer l’oxygène. La carence en fer est un risque permanent pour les sportifs et notamment ceux qui pratiquent les sports d'endurance. Ce manque risque d'entrainer faiblesse, anémie, fatigue et baisse des performances. Les causes de «l’anémie du sportif» peuvent alors venir d’une alimentation pauvre en fer. Chez les sportifs d'endurance l’apport est souvent déficitaire. La raison en est simple: alimentation pauvre en calories ou sélection qualitative des aliments (les études ont montré que les athlètes présentant des réserves de fer basses ont tendance à manger très peu de viande), d’une alimentation pauvre en cuivre. En effet, fer et cuivre sont deux minéraux dont les dynamiques sont fortement liées.

Une étude conduite sur des athlètes professionnels démontre que 27% des sportifs de la cohorte présentaient en fin de saison une déficience en fer significative ne pouvant pas être récupérée lors de la période de répos intersaison. Les auteurs soulignent la nécessité de mesurer les niveaux de fer fréquemment et d'adapter une supplémentation adéquate pour maintenir des réserves en fer équilibrées (Reinke et al., 2012).