EN | FR

Les Femmes enceintes et post-natal

Femme-enceinte-carence-fer.pngPour la maman 

Au cours de la grossesse, le corps travaille de manière plus intense et de nombreux organes (l'utérus et les reins notamment) travaillent à plein régime. Ce surcroît d'activité implique un volume sanguin plus important. Or, pour fabriquer ce supplément, l'organisme a besoin de fer. Les adolescentes, les femmes qui attendent 2 bébés ou plus, ou qui enchaînent rapidement les grossesses sont plus à risque. Mais même avec une alimentation riche en fer, les besoins sont tellement importants que le stock s'épuise rapidement, notamment durant les 2 derniers trimestres.

Il a été démontré que la prévalence à l'anémie lors de la grossesse passait de 9% des femmes au premier trimestre, à 14% au deuxième et à 37% au troisième trimestre. Bien qu'une supplémentation en fer est pratiquement systématiquement proposée, il est cependant rare de voir le traitement être suivi avec régularité. Les effets secondaires sont la raison première invoquée du manque d'observance au traitement (Umbreit, 2005). Une formulation en fer particulièrement facile à supporter lors d'une grossesse peut constituer la solution au problème de manque d'observance au traitement.

Pour le bébé 

Le fer est indispensable, non seulement pour garantir le bon développement du bébé, mais aussi pour des organes liés à la grossesse comme le placenta ou le cordon ombilical. Si les réserves en fer venaient à manquer, on courrait le risque de donner naissance à un enfant prématuré ou d'un poids trop faible.