EN | FR

Les Seniors

senior-carence-fer.png

Cette carence est également plus fréquente chez les personnes âgées, pour diverses raisons: apport réduit en fer du fait d'un appétit souvent moindre, isolement social, problèmes d'alimentation, de mastication ou de malnutrition, ou maladies chroniques réduisant l'absorption du fer dans l'intestin ou augmentant les pertes de fer.

Il a été démontré dans plusieurs études épistémologiques que plus de 10% des femmes de plus de 65 ans et plus de 11% des hommes de plus de 65 ans étaient anémiés. Les personnes âgées suivant une supplémentation orale en fer sont invitées à continuer leur traitement encore trois mois après avoir atteint la correction de leur anémie (Busti et al., 2014). Seules les formulations sans effets secondaires notables permettent d'atteindre une observance au traitement sur de longues durées.